AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 don't you worry, i'm nice. [Jules]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 24/03/2018
- messages : 212
- points : 519
MessageSujet: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Mar 27 Mar - 11:50

Le voilà, sorti de prison. Lui qui pensait devoir subir entre trois d’enfermement, il sa bonne conduite l’avait aidé à s’échapper de cet endroit. Il n’allait guère s’en plaindre. A l’intérieur, on pouvait vite devenir fou. Ou une victime vu les gens dérangés qu’on pouvait croiser par moment. Par chance, Silas avait réussi à s’en sortir et il était bien décidé à profiter de cette liberté gagnée. Sauf que sans argent, il n’irait franchement pas loin. C’est pour cette raison qu’il se retrouve dans cette rue, c’était ici qu’était implanté l’hôtel que son père dirigeait. Il se demandait comment allait-il réagir face à lui. Après leur dernière conversation datait de plus de sept ans, qui sait, il avait peut-être changé depuis. Silas lui avait changé, en bien en mal, il ne le savait guère. Le jeune homme avait décidé de se prendre la tête et d’agir uniquement comme il le souhaitait. Tant en évitant bien entendu de retenir en prison. Son agent de probation avait été bien clair à ce sujet, à la moindre stupidité, il retournait là-bas et il pouvait dire adieu à sa bonne conduite. Face à ses remontrances, il avait simplement grogné pour montrer qu’il était d’accord. Es ce qu’il allait tenir parole, ça ce n’était guère sûr.
Il avait réellement besoin d’argent. Vraiment. Déjà, rien que l’état piteux de son appartement le faisait grimacer. Son agent n’avait guère pu trouver pire endroit pour lui faire regretter sa cellule. Il fallait le faire déjà. Son père était riche, il suffisait juste qu’il fasse son mea-culpa. Mettre ça sous le dos de la jeunesse et de son envie de se rebeller contre toute forme d’autorité. Pas sur que ça marche mais il n’avait pas le choix. Et une fois qu’il aurait eu ce qu’il souhaitait, il prendrait le peu d’affaires qu’il avait en stock et partirait voir ailleurs. Les îles aux Caraïbes, pourquoi pas. Là-bas, il lapiderait l’argent paternel en riant et en se moquant de la crédibilité des hommes. C’était un bon plan en soit et sans se venter, c’était sans doute celui dont il était fier. Il était seul dans cette combine et ainsi, il évitait le risque d’être poignardé dans le dos par ses collègues. Se passant la langue sur ses lèvres, il sortit son paquet de cigarette qui se trouvait dans les poches de son jeans. Silas devait paraître bien louche à fixer cette bâtisse mais il attendait juste le bon moment.
Fumant tranquillement, il regarda les différents passants. Rien de bien intéressant jusqu’à ce que son regard se pose sur une tête blonde. Fronçant les sourcils, il se demandant où il allait bien pu le voir, son visage lui rappelant vaguement quelqu’un. Après quelques secondes à se torturer le cerveau, ses souvenirs lui firent voir un homme entrain de faire une crise d’angoisse. C’était sans doute lui. Aujourd’hui, il semblait être en forme. Non pas que cela lui fasse quelque chose mais il ne lui avait strictement rien fait. Aspirant une dernière fois sa cigarette, il jeta le reste dans le caniveau et se dirigea vers lui. « Bonjour ? » dit-il avec un petit sourire en coin. « Je ne sais pas si tu te souviens de moi… tu as l’air d’aller mieux que la dernière fois. » Toujours autant à l’aise Silas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 23/03/2018
- messages : 196
- points : 282
MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Mer 28 Mar - 21:08

Jules avait du mal à vivre depuis de nombreuses années mais il ne se faisait pas suivre. Pour lui, oublier était suffisant. Mais il faisait encore des crises d'angoisse. La dernière avait été dans la rue et Jules se sentait presque perdu. Il avait l'impression que tout le monde lui voulait du mal et que son physique était peu avantageux. Surtout pour faire fuir ceux qui lui voudraient du mal. Il avait fini les cours pour la journée. C'était sa semaine en école et la théorie lui semblait simple. C'était vrai qu'il aurait pu aller en médecine, peut être qu'il n'aurait jamais eu tous ces problèmes s'il avait été en lycée privé et général. Mais là, n'était plus la question. Il était seul dans la rue et il paniquait un peu parce que le quartier n'était pas sûr.

Jules gardait son sac à dos fermement contre lui et il avançait pour aller dans le petit commerce du coin de quoi acheter une pizza et un soda avant de rentrer chez lui. Il était bien plus calme parce qu'il se rapprochait de chez lui maintenant. Soudain, on vint lui parler. Jules releva son regard et vit le garçon de la dernière fois. Celui qui avait assister à la scène d'un Jules angoissé de se retrouver seul et tellement sûr qu'on voulait le racketter à nouveau. Il avait eu honte. Le garçon en question était plutôt pas mal physiquement et sûrement bien plus âgé que lui. Ce fut timidement qu'il répondit:

"Salut.. oui ça va ... tu fais quoi ici?"

Il connaissait les têtes des habitués du quartier, ce qui le rassurait un peu. Lui c'était bien la première fois qu'il le voyait dans le coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 24/03/2018
- messages : 212
- points : 519
MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Jeu 29 Mar - 17:41

C’était un heureux hasard qu’il croise ce garçon ici, pour le coup, Silas ne s’y attendait pas. Et il n’avait pas hésité à aller à sa rencontre sans se demander si oui ou non, il se souvenait de lui. Après tout, après sa crise, il aurait très bien pu ne pas s’en rappeler. Il avait été présent au mauvais moment, au mauvais endroit comme souvent d’ailleurs. A croire que cette étiquette lui collait à la peau même avec de simples rencontres. Se passant une main dans les cheveux, il secoua la tête quand il lui répondit qu’il allait bien. Devait-il réellement le croire ? Vu la tête qu’affichait actuellement Silas, il devait avoir l’air bien septique. « Pourquoi, je n’ai pas le droit d’être ici ? » dit-il avec un petit sourire en coin. Il n’allait pas lui dire la vérité, pas à un inconnu ni même à quelqu’un d’autre d’ailleurs. Ce n’était pas vraiment son genre de se confier à quiconque. Ses problèmes ne regardaient que lui et c’était seul qu’il devait les affronter. Afin de ne pas paraître trop louche, il essaya de trouver une rapide excuse sur sa présence dans cette rue sans pour autant en dire trop sur lui. « J’habitais ce coin de rue, avant… ça remonte à un petit moment alors maintenant que je suis de retour, je voulais voir si cela avait changé. Il faut croire que non… » Silas mit ses mains dans les poches, sept ans s’était écoulé depuis. « Et toi alors, qu’est ce qui t’emmènes par ici ? » Ses yeux se posèrent sur son sac à dos avant de le regarder de nouveau. Le jeune brun ne put s’empêcher de se demander s’il allait encore en cours, lui ayant rapidement envoyé promener son propre avenir scolaire. Au grand dam de sa famille mais après tout, n’était-il pas une déception à lui tout seul ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 23/03/2018
- messages : 196
- points : 282
MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Jeu 29 Mar - 20:06

Jules est perdu dans ses pensées comme il était perdu dans sa vie. Il ne savait plus trop s'il avait fait le bon choix ou bien s'il avait juste suivi une pulsion d'adolescent à l'époque. Mais le fait de voir son père avoir une autre famille, l'avait détruit à l'intérieur. Et maintenant, il errait dans cette ville, loin de sa famille. 5 ans s'était écoulé. 5 ans où il a tenté de pardonner à son père mais en vain. Il n'acceptera jamais son ou sa demi soeur/frère. Il en a rien à faire. Il avait fait payé son père en choisissant un autre avenir. Et son père était responsable de tout à ses yeux. Il serait également responsable de sa déchéance s'il continuait ainsi. Mais Jules se raccrocha à la réalité et il tenta de sourire pour rassurer le garçon. Non, il allait bien. En apparence, il allait bien. Il remit ses cheveux blonds en place et il dit:

"Pardon je ne voulais pas dire ça comme ça...."

Première gaffe de sa part. Première erreur. Pourquoi il mettait autant de barrières avec les gens comme ça? Il n'avait plus confiance. Oui, c'était ça, il n'avait plus confiance en personne. Il l'écouta se justifier. Il avait habité ici? Jules ne l'avait jamais vu avant. Il répondit alors:

"J'habite ici et j'allais rentrer chez moi... "

A cette idée, son coeur se serra et il se mit à taper fort. Il devait au plus vite retrouver son appartement. Comme ça, il ne paniquera pas à rester dans la rue. Il ne voulait pas que le garçon ne le revoit en pleine crise encore.

"Pardon, il est tard, je ferais mieux de rentrer..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 24/03/2018
- messages : 212
- points : 519
MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Ven 30 Mar - 17:54

Devait-il lui dire qu’en réalité son paternel était juste le gérant de l’hôtel situé en face d’eux ? Cela simplifierait bien des choses à expliquer, ou à inventer selon les points de vue. Mais si jamais, il avait entendu parler du fils du propriétaire qui s’est retrouvé en prison, cela risquait fortement de compliquer les affaires de Silas. Il ne supportait guère les regards qu’on pouvait lui lancer quand la vérité éclatait. Il avait juste fait de la prison, il n’avait tué personne après tout. Même si parfois, certaines bagarres déclenchées entre les murs avaient été aussi ensanglantées qu’un meurtre. Silas avait du apprendre à se défendre et à savoir jouer de ses poings pour s’en sortir. Mais aujourd’hui, il avait besoin d’argent, et en vitesse. Loin des combines bien entendu, il l’avait juré à son agent, il avait bien l’intention de se tenir à carreau. Es ce que c’était lui ou les autres qu’il essayait actuellement de berner avec cette pensée ? « Non, mais pas de panique, ce n’est rien. » Tentative d’humour pour détendre l’atmosphère ratée. Finalement, peut-être devrait-il utiliser ses poings même si pour le coup, le blondinet face à lui ne risquait pas de faire le poids. Alors qu’il apprenait qu’il habitait dans ce coin, il jeta un coup d’œil aux alentours. Ce n’était pas non plus n’importe quel coin. « T’es sûr que ça va ? Tu n’as pas l’air dans ton assiette. » dit-il en fronçant les sourcils. Silas mit ses mains dans ses poches tout en regardant ce petit jeune. « Tu as quelqu’un qui t’attends pour être si pressé ? » Fouillant dans ses poches, il en ressortit un paquet de cigarette à moitié écrasé et en alluma une. « Je peux te raccompagner jusqu’à chez toi si tu veux. » proposa-t-il simplement en expirant la fumée.


_________________
sans la moindre hésitation,
je mets à présent en joue
ce monde rempli de contradictions
et j'appuie de mes propres mains sur la détente.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 23/03/2018
- messages : 196
- points : 282
MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Ven 30 Mar - 18:43

Jules était un peu gêné et troublé en même temps. Il ne comprenait pas trop pourquoi ce garçon s'intéressait à lui, après tout il était normal. Il n'avait rien de particulier et Jules pensait bien qu'il était beaucoup plus jeune. Le garçon en face de lui ne lui avait rien fait. Il l'avait juste aidé la dernière fois. Peut être que Jules pourrait lui faire un minimum confiance pour une fois? Peut être qu'il était celui qui l'aiderait à ne plus avoir peur de parler à quelqu'un dans une rue ou ailleurs.

"Si si... ça va aller... c'est juste compliqué... Je m'appelle Jules et ..." il ne savait pas s'il devait le vouvoyer ou le tutoyer. C'était un peu compliqué. Alors il reprit: "...toi..?" Autant ne pas se faire remarquer tout de suite? Il n'allait pas donner son nom, en entier.

Jules voulait encore faire semblant que tout allait bien, qu'il était parfaitement à l'aise dans la rue. Mais non, il insistait pour rentrer, il insistait à se rendre ridicule. "J'attend personne j'aime juste pas traîner dans la rue..."  Les souvenirs des événements le hantait encore jour et nuit, des années après. Il avait peur que ça recommence, parce que forcément ça allait recommencer. Lorsqu'il le vit fumer, Jules avait presque envie de faire la même chose mais il aurait eu l'air ridicule, un peu plus. Et puis au pire, il savait qu'il avait des cachets cachés dans sa salle de bain, il s'était promis de plus replonger mais là, il était au bout.

"Si tu veux... viens, c'est pas loin... mais t'es vraiment pas obligé..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 24/03/2018
- messages : 212
- points : 519
MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Ven 30 Mar - 20:40

Silas le regarda, se demandant si oui ou non, il allait bien. Après tout, il n'avait guère envie de le voir faire une nouvelle crise d'angoisse devant lui. Surtout devant l’hôtel. Ce serait un bon moyen d'attirer l'attention et clairement, il n'avait pas envie de tomber sur son paternel comme ça. Il ignorait comment il réagirait face à la sortie de son fils, il avait été bien clair à ce point. Il ne voulait pas le revoir. Silas, non plus, aurait bien aimé ne pas devoir presque ramper devant lui mais sans diplôme, il allait avoir des difficultés à trouver un boulot. Puis, en avait-il franchement envie ? C'était toujours plus simple de claquer des doigts et de faire apparaître des billets. « Silas. » Simple et court. Au moins, une chose de bien que ses parents avaient fait. Il n'aurait guère pu supporter un prénom compliqué. « Dans cette rue, tu ne risques rien.. » Enfin, d'après lui. Celle-ci lui avait toujours semblé calme mais qui sait, peut-être qu'au bout de sept ans, cela avait changé. Le jour, celle-ci semblait être aussi bruyante que dans ses souvenirs mais la nuit, il ignorait encore ce qui pouvait bien s'y tramer. Peut-être devrait-il y faire un tour. Ce n'est pas comme si Silas avait mieux à faire de ses soirées de toute manière. Fumer lui permettait de paraître plus détaché qu'il était. « Je sais, ne t'en fais pas. Mais on va dire que je fais ma bonne action de la journée. » dit-il en pouffant légèrement.  Et cela lui permettrait de voir les alentours, ce n'était pas négligeable. Silas aspira une nouvelle fois sa cigarette avant de la jeter sur le trottoir d'en face. Un peu de boulot pour les employés de nettoyage de son père. « Allez, allons-y. » dit-il, les mains dans les poches.


_________________
sans la moindre hésitation,
je mets à présent en joue
ce monde rempli de contradictions
et j'appuie de mes propres mains sur la détente.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 23/03/2018
- messages : 196
- points : 282
MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Sam 31 Mar - 2:15


Maintenant Jules mettait un nom sur le garçon. Silas. Étrangement, il trouvait que ça lui allait particulièrement bien. Silas. Jules se mit à le détailler du regard. Il avait l'air de sortir de nul part, mais Jules avait confiance en lui. Parce qu'il ne lui avait rien fait jusque là à part l'aider. Jules se détendit un peu, un sourire s'installant timidement sur son visage. Il savait qu'il ne risquait rien dans cette rue, mais Jules avait toujours peur de voir ses racketteurs revenir même des années plus tard. Après tout, ils savaient tout sur Jules. Qui il était. Qui était sa famille et la richesse aussi. Jules dit enfin:

"Je sais .. mais elle est pas sûre pour tout le monde..."

Jules passait pour un fou, à ne pas dire pourquoi il ne se sentait pas en sécurité. Mais il en avait jamais parlé à personne. Il n'allait pas se confier au premier étranger venu. Il lança:

"C'est juste qu'au lycée on me dit qu'on voit trop d'où je viens..."

Attitude de bourge. Nom de bourge, Jules n'avait rien pour survivre au milieu de la foule. Mais Silas ne prit pas peur et il l'encouragea même à le guider jusque chez lui. Jules se remit donc en route et il arriva jusqu'à l'appartement que ses parents lui payaient en partie. Ils ne voulaient pas le voir dans un squat malgré ses 21 ans.

"Ne fais pas attention à la déco et au bazar..."

Il vivait seul, alors il vivait comme bon lui semblait. Et il avait besoin de la drogue qu'il s'était promis de ne plus toucher. Bref, tout semblait le pousser à replonger. Il se dirigea dans sa salle de bain, ferma la porte, prit deux cachets qu'il avala avec un peu d'eau, puis il revint et dit:

"Tu veux boire quelque chose?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 24/03/2018
- messages : 212
- points : 519
MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Sam 31 Mar - 15:02

Il se demandait bien pourquoi il ne voulait guère rester bien longtemps dans cette rue. Néanmoins, il se mordit la langue afin d’éviter de poser trop de questions. Il risquerait de passer pour un type complètement louche, ce qui n’était pas du tout le cas après tout. Silas était tout à fait sain d’esprit et pour le moment, il n’avait qu’une seule idée en tête. L’argent. Et pour le coup, le jeune blond en face de lui ne semblait pas faire partie de la catégorie des riches qu’il avait autrefois essayé de voler. C’était juste un jeune comme un autre qui avait fait une crise devant lui et que Silas demandait des nouvelles. Rien de bien extraordinaire. C’était comme ça que les gens normaux agissaient n’est ce pas ? Vivre en prison changeait un homme et il devait s’adapter à ce nouvel environnement. Ce n’était plus le plus fort qu’il l’emportait ici. « Faut apprendre à se défendre.. » dit-il en secouant les épaules. Il fallait bien ça pour s’en sortir dans ce monde de tordu. Silas aurait rapidement mis dans un cercueil, sûrement, s’il n’avait pas eu la force de se battre. « Et d’où tu viens ? » Silas ne put s’empêcher de le regarder de haut en bas, le détaillant au passage. Les mains dans les poches, il entreprit de le suivre jusqu’à chez lui. Pour une surprise se fut une surprise. Et lorsqu’il arriva dans l’appartement en question, ses yeux firent le tour rapidement de la pièce. « C’est vraiment chez toi ici ? » Ok, il retirait cette idée de petit jeune tout à fait banal. Il y avait une sacré différence entre son propre appartement et le sien. A croire qu’il n’était pas juste un petit lycéen. Cependant, il gardait les mains dans les poches, cela lui évitait de toucher aux objets. De toute façon, il n’avait pas de sac pour cacher et ses poches n’étaient pas si grandes que ça. « Ouais, je veux bien. Ce que t’as, je ne suis pas difficile. » Il s’approcha de quelques objets, les scrutant d’un œil avisé.


_________________
sans la moindre hésitation,
je mets à présent en joue
ce monde rempli de contradictions
et j'appuie de mes propres mains sur la détente.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 23/03/2018
- messages : 196
- points : 282
MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Sam 31 Mar - 23:48


Jules avait replongé. Il planait même et pourtant ce n'était pas encore ça qui lui donnerait du courage à affronter ses peurs. C'était rien ça, c'était juste pour le détendre et encore, il n'en avait pas pris assez pour être un autre Jules. Il revint vers Silas et il sourit enfin. Bon d'accord, il n'était plus vraiment lui-même en cet instant. Il voyait également Silas autrement, plus amical. Ce serait peut être son premier véritable ami ici. Lorsqu'il posa la question de savoir si Jules habitait vraiment ici, celui-ci se mit à rire. C'était drôle comme remarque. Il alla jusqu'à lui et répondit:

"Ouais j'habite ici, c'est mes parents qui me payent ça.... malgré que je sois une déception...C'est ça quand on vient de Blois, d'une famille de bourge qui pensait me voir étudier la médecine à Paris... Et bah non, j'ai fais un bac professionnel... Et je suis venu tout seul dès mes 16 ans..."


Et voilà que l'amertume de Jules ressortait. La drogue ne l'aidait en rien à part lui ouvrir les yeux sur le fait qu'il serait toujours la déception de ses parents. Il alla jusque dans la cuisine et il revint avec du soda et il soupira:

"Désolé pour l'alcool mais je l'ai oublié au magasin la dernière fois.."


Et son chat arriva à ce moment là. Silas n'aurait pas été là, il se serait enfermé dans sa chambre avec sa boule de poils, pour laisser passer son angoisse mais il devait agir comme un homme. Parce que malgré tout, il avait 21 ans maintenant. Il ouvrit sa canette et il dit:

"Tu as vu comme ça fait bourge ici? Mon père l'a fait exprès de choisir cet appart... Juste pour me rappeler d'où je viens... Et encore tu as pas vu la maison familial, un vrai musée de l'horreur..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 24/03/2018
- messages : 212
- points : 519
MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Dim 1 Avr - 20:48

Qu'est ce qu'il fichait ici franchement ? Son regard faisait le tour de la pièce alors que Jules venait de disparaître dans une pièce. Et était ressorti quelques minutes plus tard, sans que Silas ne sache ce qu'elle contenait. Mais vu l'état déjà de la pièce principale, il était assez curieux de voir l'état des autres pièces. Ses mains dans les poches l'empêchaient ainsi de prendre tout en main. Comme quoi, il était possible de changer rapidement d'avis. Son cerveau s'arrêta de fonctionner lorsque le blond commença à parler de sa vie. Qu'est ce qui l'avait rendu si bavard d'un coup ? Comportement étonnant. Il se mit à le fixer cherchant à décrypter ce drôle de petit homme. « Et bien, ce n'est pas mes parents qui feraient ça et pourtant, j'en suis une déception à leurs yeux. A croire qu'ils t'apprécient tout de même un peu non ? » dit-il en secouant les épaules. Finalement, il devenait un peu plus intéressant, il n'était pas qu'un banal garçon dans la rue. Autant continuer à jouer le mec gentil, à croire que ça servait finalement. « Pas de soucis même si je ne comprends pas comment on peut oublier l'alcool... Es ce que tu en bois au moins ? » Il leva un sourcil interrogateur avant de prendre le soda qu'il était entrain de lui tendre. L'ouvrant, il en but une rapide gorgée avant que ne débarque un monstre. Un chat. Silas serra les lèvres essayant de ne pas trop respirer l'air. Il jeta un regard en coin à l'animal espérant qu'il resterait dans son coin et ne viendrait pas se coller à lui. Dans le pire des cas, il pourrait toujours lui donner un coup de pied en toute discrétion. Autant se concentrer sur les environs. « Et t'as jamais pensé à t'en débarrasser ? Genre tu vends tous ce qu'il y a dedans et tu décides de choisir ton propre appart' ? D'un côté, tu te fais du fric et de l'autre, tu te venges un peu de ton vieux. » dit-il en prenant le premier objet de valeur en main. « Ce n'est pas parce que t'as bourge que t'as de bon goût. Juste de l'argent à gaspiller.. »



_________________
sans la moindre hésitation,
je mets à présent en joue
ce monde rempli de contradictions
et j'appuie de mes propres mains sur la détente.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 23/03/2018
- messages : 196
- points : 282
MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Lun 2 Avr - 13:42


Jules voyait la vie autrement maintenant que son angoisse avait définitivement disparue. Et puis Silas était un type cool. Sa canette à la main, le blond répondit:

"En fait ils font ça pour tenter de me faire regretter de ne pas avoir choisi médecine... Parce qu'après mon BTS, ils me foutent dehors... Je suis chez moi, sans être chez moi..."

En fait, Jules aurait du prendre un cachet de plus, de parler de ça, le rendait nerveux. Alors il rebut du soda pour tenter de se calmer, avant que Silas ne le prenne définitivement pour un fou. Et il en serait bien capable. Parce que Jules au final, n'était pas normal. Mais lorsque Silas se mit à parler d'alcool, Jules pouffa de rire et il dit:

"Tu me prend pour un débutant? Je bois de l'alcool depuis mes quatorze ans... Je suis un rebelle qu'est-ce que tu crois?"  

Les cachets faisaient de l'effet soudainement et Jules était dans un état second. Il répondit alors:

"Oh que si j'aimerais bien faire ça mais je peux pas... Enfin pas tout de suite, mais quand je serais en deuxième année, alors je le ferais... de toute façon, ils ont du fric à rendre jaloux les voisins... Je suis pas comme ça moi.."


La pièce commençait à tourner mais il avait l'habitude même si ça faisait très longtemps qu'il n'avait pas replonger. Mais au moins, peut être que Silas pourrait le trouver cool, pour une fois. Il reprit:

"Je te jure t'es cool comme gars, si y a un truc qui te plaît, sers-toi, moi ça me sert à rien..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 24/03/2018
- messages : 212
- points : 519
MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Lun 2 Avr - 20:29

Silas se rendait maintenant compte qu'il était bien chez les bourges, un seul objet devait valoir au moins le prix de son pauvre petit appartement. Comme quoi, la vie était vraiment généreuse avec certaines personnes. « Je vois qu'ils sont sympas tes vieux, encore pire que les miens sans doute. Je ne pensais pas ça possible mais il faut croire que je me trompais. T'as plus qu'à croiser les doigts pour trouver vite du boulot après ton BTS... » Du coup, s'il comprenait bien, il était actuellement en études supérieurs dans un lycée. Il avait bien du courage ce petit parce que lui, il avait dit adieu très vite aux études. Qu'importe l'opinion qu'avaient pu avoir ses parents. « Waouh, je suis impressionné. C'est vrai que tu as tout du petit rebelle. » dit-il en ricanant légèrement. Jules était quelqu'un d'étrange, vraiment. Tantôt timide, tantôt bavard. Ce n'était guère facile de le comprendre. « Tu essayeras de les prendre en photo ? Pour que je puisse voir leurs têtes quand ils feront cette découverte. » Ce serait sans doute épique. Bien qu'obnubilé par les différents objets de valeur dans la pièce, il fronça les sourcils à ses paroles. Détournant le regard pour le poser sur le jeune blond, il croisa les bras. « J'ai l'air d'un idiot ou quoi ? » Tentait-il de le piéger ou quoi ? Il jouait au pauvre petit garçon riche pour l'amadouer et il lui proposait même de lui prendre des choses. Silas n'était peut-être pas un génie mais là, il y avait de l'entour-loupe dans l'air. Il s'approcha de lui. « Je ne sais pas pour qui tu me prends mais je ne fais pas l’aumône.... Puis qui voudrait de ses horreurs ? » Sans doute plein de monde, il pourrait certainement les vendre à bons prix. Puis franchement où serait le challenge de voler ce qu'on nous offrait ? « Ou si tu cherches un faux-voleur pour te venger de tes vieux, t'es mal tombé. Et je n'aime pas jouer la comédie. » dit-il, son sourire ayant disparu de ses lèvres. La prison lui avait enseigné au moins une chose, c'est se méfier de tout le monde.


_________________
sans la moindre hésitation,
je mets à présent en joue
ce monde rempli de contradictions
et j'appuie de mes propres mains sur la détente.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 23/03/2018
- messages : 196
- points : 282
MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Lun 2 Avr - 21:27


Il ne faisait pas bien la différence entre ce qui était juste de dire et ce qu'il ne fallait pas dire, Jules était ailleurs, dans son monde à lui. Dans ce monde là, personne ne lui faisait du mal ou bien se moquait de son physique juvénile. Mais Jules n'avait plus le contrôle de lui même. Il ne maîtrisait même plus ses mots. Et alors que la conversation banale se déroulait bien, Jules fit n'importe quoi et Silas changea d'attitude. Il était agressif, froid, ce qui rappela des mauvais souvenirs à Jules. Inquiet, il prit alors son chat dans ses bras et s'enferma dans la salle de bain. Il avait honte. Honte de ce qu'il avait dit et fait. Il avait agi en abruti. Comme son père. Et il ne voulait pas être comme ça. Il s'était barré y a 5 ans pour une seule raison. Ne pas devenir comme sa famille.

"Je suis désolé...." lança-t-il de sa voix inquiète. Il avait peur. Peur que ça recommence comme avant. Et si Silas était comme ces garçons? Et s'il allait vouloir le frapper jusqu'à ce qu'il donne tout son argent? Il se laissa glisser le long du mur. Il n'aurait peut être pas du prendre ces cachets. A moins qu'il n'en prenne d'autre encore pour que son angoisse diminue une nouvelle fois. Quoi qu'il en était, Silas allait vraiment le prendre pour un fou. Il n'aurait jamais d'amis, à ce rythme là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 24/03/2018
- messages : 212
- points : 519
MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Mar 3 Avr - 18:39

Les sourcils froncés, il ne cessait de regarder Jules. Décidément, c’était la journée des découvertes, lui qui le prenait pour un simple garçon, voilà qu’il était riche et qu’en plus il lui proposait certains de ses objets. Il était clairement dans un piège, peut-être même qu’ils étaient filmer à l’heure actuelle et qu’il allait devoir s’attendre à voir débarquer les flics à la minute même si jamais il acceptait l’offre. Ce qu’il ne ferait pas. Silas avait beau avoir passé du temps en prison, il n’en était pas pour autant devenu stupide. Il n’appréciait pas ce geste et il lui fit comprendre. Il leva un sourcil interrogateur en le voyant prendre son chat et il se recula de plusieurs pas. Il ne pouvait pas laisser ce monstre par terre ? Il grimaça en regardant cette bête à poil puis suivit du regard Jules. Il allait où comme ça ?
La fameuse porte. Celle où il s’était rendu à peine entré dans l’appartement. Silas décida de le suivre et il soupira en l’entendant s’excuser. Qu’est ce qu’il avait fait pour que cela lui tombe ainsi dessus de cette façon ? « Allez, sors de là. Ce n‘est rien. » dit-il en frappant à la porte. « Tu sais, je crois que même chez les bourges, laisser en plan son invité, c’est mal vu ? » Il s’appuya contre le mur près de la porte, surveillant le mouvement de la clenche. « Je ne voulais pas être agressif, juste que ça m’a parut louche ta proposition… Ce n’est pas tous les jours qu’on croise un gosse de riche te proposer de prendre des objets. »



_________________
sans la moindre hésitation,
je mets à présent en joue
ce monde rempli de contradictions
et j'appuie de mes propres mains sur la détente.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 23/03/2018
- messages : 196
- points : 282
MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Mer 4 Avr - 22:35


Jules avait honte. En vérité, il avait l'impression qu'il ne maîtrisait plus rien ni dans sa vie, ni ici, dans la réalité. Et il était fatigué de lutter contre lui même pour paraître comme les autres et tenter de se faire des amis. Il se leva alors, prêt à rejoindre Silas qui ne semblait pas lui en vouloir. Silas qui lui parlait à travers la porte, ce qui semblait idiot aux premiers abords. Il ouvrit alors la porte, prêt à affronter Silas. Mais Jules angoissa une nouvelle fois et alors qu'il avait entrouvert la porte, il reprit ses cachets qui lui permettait le temps de leurs effets, d'oublier ce qui n'allait pas chez lui. Il leva son regard et comprit que Silas avait pu le voir. Inquiet, il dit:

"Ce n'est pas ce que tu crois... c'est juste que j'ai choppé une migraine..."

Encore une fois, Jules tentait de se justifier en mentant. Bien sûr que Silas n'était pas dupe. Bien sûr qu'il comprendrait ce que Jules était en train de faire. Mais les effets montèrent très vite à son cerveau, effaçant l'angoisse pour laisser place à l'euphorie. Il était pratiquement sûr que Silas allait fuir, après ça. Tout être humain normalement constitué fuyait les drogués comme lui.

"Ca te dit qu'on aille chercher de l'alcool? Et désolé pour tout ça, c'est juste moi qui ait déconné..."

Oh oui, il déconnait, Jules et complètement.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 24/03/2018
- messages : 212
- points : 519
MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Ven 6 Avr - 0:32

Il était entrain de parler à une porte, décidément rien ne tournait rond aujourd’hui. Déjà il débarquait dans un appartement de riche, on lui proposait de prendre des objets et voilà qu’il se retrouvait confronté à un jeune qui avait décidé de prendre la fuite. Y a des jours comme ça où il devrait songer à rester chez lui. Il ne put s’empêcher de pousser un soupir de soulagement en voyant la porte s’ouvrir, il allait être moins stupide de cette façon. Sauf que la vision d’un Jules entrain d’avaler il ne savait quoi le fit froncer les sourcils. Et ces excuses lui firent lever les yeux au ciel. S’approchant de lui, il n’hésita pas à fouiller afin de trouver la dite boite à cachets. « Et tu soignes tes migraines avec ça ? Sérieusement ? » dit-il en secouant la tête. Silas avait peut-être fait beaucoup de choses dans sa vie mais il n’avait jamais touché à la drogue. Étrangement vu la bande qu’il fréquentait étant jeune mais ça le tentait moyen. Et ça rendait Jules encore plus louche à ses yeux. « Ouais, tu déconnes pas mal… Et t’as vraiment besoin de ça pour aller mieux ? » Il fit un geste de tête pour montrer la boîte. Après s’il y avait de l’alcool peut-être qu’il pourrait fermer les yeux, du moment qu’il ne planait pas trop à sa présence. Il n’avait pas non plus envie de faire face à un type sans cerveau. « T’es vraiment pas comme les autres, toi.. » dit-il en le regardant. » Allez, on va l’acheter cet alcool ? Ce n’est pas en restant dans ta salle de bain qu’on va pouvoir en avoir. »  Silas le jugea du regard avant de sortir de la salle de bain. Ouais, un verre ou même deux lui ferait le plus grand bien. Cela lui apprendra à fréquenter des riches.  



_________________
sans la moindre hésitation,
je mets à présent en joue
ce monde rempli de contradictions
et j'appuie de mes propres mains sur la détente.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 23/03/2018
- messages : 196
- points : 282
MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Ven 6 Avr - 21:25


Il avait vu Silas venir. Il avait vu Silas juger ce qu'il faisait et il n'allait pas bien. Il ne savait plus quoi faire, tiraillé par l'envie de se confier pour la première fois et faire semblant de rien. Il laissait parler Silas, son esprit s'évadant peu à peu. Peut être qu'il en avait trop pris pour ce soir. Peut être qu'il avait pris la dose de trop. Peut être qu'il allait faire plus que planer, plus qu'oublier. Il ne savait pas vraiment. En réalité, il ne savait pas grand chose, il subissait. Jules allait devoir affronter les conséquences, un jour ou l'autre.

"Tu ne peux pas comprendre..." murmura-t-il. Non, Silas ne comprendrait pas, vu que Jules ne disait rien. Il récupéra sa boite et il la balança contre le miroir. Il était en colère. Non pas contre Silas mais contre lui même. Silas avait réussi sans le vouloir à lui faire comprendre quelque chose. Qu'il allait se détruire au lieu de s'en sortir. Et même si Silas était un inconnu, il était bien plus présent que sa propre famille. Alors il alla dans ses bras, spontanément et il reprit:

"C'est juste que c'est dur... à tout supporter.... même si ça fait des années..."


Et ce moment dura un court instant avant que Jules ne s'éloigne et il ne dise:

"Allons y je veux pas t'ennuyer avec tout ça... c'est rien de grave.. vraiment..."


Il allait ressortir dehors, mais il n'avait pas peur. Pour la première fois,
il n'était pas seul. Et son sourire disparu, revint. Il cachait une nouvelle fois ce qu'il angoissait un peu.

"Je te laisserais choisir.... j'y connais pas grand chose..."  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 24/03/2018
- messages : 212
- points : 519
MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Sam 7 Avr - 20:12

« Ouais, je peux pas comprendre. » dit-il un peu sèchement sans doute. Non, en effet il ne pouvait pas comprendre un gosse pouvait vouloir prendre ce genre de chose alors qu’il semblait avoir tout ce qu’il voulait. Il suffisait de voir l’appartement, Silas donnerait sans doute tout ce qu’il avait – ce qui se résumait à pas grand-chose – pour en avoir au moins la moitié. Mais non, Jules, lui prenait ces cochonneries et cela avait tendance à l’agacer. Rien que pour ça, il avait juste envie de le secouer pour le forcer à prendre conscience de cela. Mais il préféra rester à sa place, il n’avait pas besoin de le voir fuir dans une autre pièce de son logement. Ses yeux suivirent le chemin de la boite et il grimaça en voyant le miroir brisé. « T’es bon pour sept ans de malheur là, t’en es conscient là ? » Silas secoua la tête, prenant un air désolé même s'il ne croyait pas à ce genre de malédictions. Cependant, il ne s'attendait pas à sa réaction.
Il se retrouva avec un Jules dans ses bras et il resta les bras ballants ne sachant quoi faire au juste. Alors il se contenta de rester planté là comme un parfait idiot, son cerveau essayant de chercher quelque chose à dire même si pour le coup, rien ne venait. Il était loin le temps où quelqu'un l'avait pris dans ses bras. « Y a d'autres moyens.. » Comme un robot, il posa sa main et entreprit de lui caresser les cheveux. Rassurer les gens n'était guère quelque chose dont il était doué. Il avait tendance à rester figer dans ces circonstances. Il fut soulagé qu'il se sépare, cela commençait légèrement à le mettre mal à l'aise. Décidément avec lui, il ne savait pas sur quel pied danser, tantôt joyeux tantôt douteux. « Tu ne m'ennuies pas. Si c'était le cas, j'aurais claqué ta porte bien avant ça. » dit-il en enfonçant ses mains dans ses poches. Silas en put s'empêcher de rire en secouant la tête. « Donc j'ai une tête d'alcoolique ? Allons-y avant que ça ferme, ça va aller ? » demanda-t-il les yeux froncés. Vu ce qu'il venait de prendre, il n'avait pas envie de risquer de se faire trop remarquer. Il lui donna un léger coup de coude avant de se diriger vers la porte d'entrée et de l'ouvrir.


_________________
sans la moindre hésitation,
je mets à présent en joue
ce monde rempli de contradictions
et j'appuie de mes propres mains sur la détente.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 23/03/2018
- messages : 196
- points : 282
MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Ven 13 Avr - 21:39


Jules avait l'impression de planer. Il avait l'impression de faire beaucoup de choses en même temps et il avait même l'idée stupide de monter sur le toit d'un bus rien que pour se prouver qu'il pourrait aller mieux. Il avait été dans les bras de Silas comme s'ils se connaissaient depuis des années et ensuite il s'était éloigné comme s'il s'était brûlé. Non, il ne devait rien montrer parce qu'il était sûr de rien. Il l'avait vu en colère, il avait eu peur. Il n'avait plus peur maintenant mais le passé le prenait à la gorge. Jules était perdu. Il était fatigué aussi. Et il regarda Silas avec un air triste, limite anxieux. Il devait lui dire, pourquoi tout ça. Mais il avait honte. Silas allait le juger.

"Tu peux pas savoir.... " murmura-t-il de façon à peine audible. Il enfonça ses mains dans ses poches et il commença à sortir, le suivant de nouveau. Mais Jules était complètement perdu. Silas semblait s'intéresser à lui, c'était tellement rare. Jules observa Silas, silencieusement et discrètement. Il s'accrochait désespérément à lui parce qu'il avait été le premier ici, à lui accorder de l'attention. Il dit alors:

"Non tu n'as pas une tête d'alcoolique mais je t'ai menti... je bois pas d'alcool..."  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 24/03/2018
- messages : 212
- points : 519
MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Sam 14 Avr - 17:13

Silas leva les yeux au plafond, ce gamin était vraiment très étrange. Et pourtant dans sa vie, il en avait croisé des cas. En prison, il avait pu faire la connaissance de certains types qu’il fallait mieux éviter parce qu’ils pouvaient avoir un comportement plus ou moins déroutant. Et le petit blond en face de lui correspondait parfaitement à ce genre de personne. Même si lui était riche, ce qui atténuait grandement son envie de prendre la fuite. « Tu crois ? » dit-il en enfonçant ses mains dans les poches de sa veste. « Si t’as pas envie d’en parler, c’est normal hein. Je suis un inconnu. » Lui-même aurait sans doute envoyé promener quiconque posant un peu trop de questions sur sa vie. Il y avait certains détails qu'il ne souhaitait guère ébruité. Après tout, les gens avaient tendances à réagir lorsqu'on leur annonçait être sorti de prison. Il se demandait comment lui réagirait. Pas qu'il ait envie de lui dire, loin de là même.
Mais il était étonné que ce jeune était seul, enfin lui à son âge avait tout de même un groupe de pote. Pote étant tout de même un grand mot mais au moins il n’était pas tout seul. Il ne put s’empêcher de pouffer en écoutant son aveu et il posa sa main sur son épaule. « Merci de me rassurer, mais tu sais je ne vais pas te forcer à en boire. Ce n’est pas mon genre puis ça en fera plus pour moi, je ne vais pas me plaindre. Mais si tu veux tester, t’es le bienvenue pour m’accompagner. » Il lui fit un clin d’œil avant de l’entraîner vers le supermarché le plus proche.    


_________________
sans la moindre hésitation,
je mets à présent en joue
ce monde rempli de contradictions
et j'appuie de mes propres mains sur la détente.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 23/03/2018
- messages : 196
- points : 282
MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Sam 14 Avr - 17:59


Jules resta tétanisé un instant. Il n'avait pas tant l'habitude qu'on veuille bien s'intéresser à lui. Il y avait tellement de choses qu'il avait envie d'éclater en sanglots mais il tenta de se contenir, au moins pour ne pas que Silas ne le juge encore négativement. Déjà, il devait penser que Jules était fou ou bien pire encore et rien qu'à cette pensée, Jules recommençait à s'angoisser. Il jeta un rapide coup d'oeil avant de dire:

"Justement, c'est plus facile de parler à un inconnu parfois...mais j'ai honte de tout ça.... et de voir que tu me parles normalement... c'est changeant..."

Sa voix se brisa et il préféra rester silencieux un petit moment. On ne pouvait pas balancer ça comme si on énumérait son dernier voyage. Il détourna subitement son regard et il dit:

"Si je prend ça ... c'est que ça m'aide à oublier ce qu'il s'est passé trois-quatre ans auparavant. A 16 ans, je suis parti de chez moi parce que j'ai découvert que mon père avait une double vie et une autre famille. On voulait me voir en médecine comme mon père, mais je suis venu ici en CAP maçonnerie. Rien à voir je sais... Vivre seul ici n'a pas été chose facile. Surtout les premiers temps. J'ai cru que j'avais des amis au lycée, dans ma classe. Mais l'année suivante des types sont venus et m'ont réclamé des choses à la sortie du lycée. Une fois, deux fois, trois fois... et à chaque fois je me prenais des coups, si je leur donnais pas ou si j'étais trop lent...Ils me suivaient partout, ils m'épiaient...J'avais l'impression de les voir partout. Alors j'ai commencé à plonger dans la drogue. Ca m'aidait... puis j'avais arrêté mais là je suis en manque... j'ai l'impression qu'on ne m'atteindra jamais si je suis sous drogue, tu comprend...Regarde là, j'arrive à te parler, normalement...Personne n'est au courant, à part toi.."

Jules préféra regarder le sol plutôt que d'affronter son regard. Il le suivit au supermarché du coin et il resta silencieux, laissant choisir Silas ce qu'il voulait. Il y connaissait vraiment rien en alcool.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 24/03/2018
- messages : 212
- points : 519
MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Sam 14 Avr - 18:26

Décidément, ce gamin était rempli de surprise. Il ne s’attendait guère à ce qu’il lui raconte sa vie en un claquement de doigts. Comme quoi, certains êtres humains pouvaient se montrer étonnants. Mais après tout, il ne connaissait rien de lui, hormis quelques brides de vie qu’il avait pu entendre. Et Silas ne pensait pas qu’il deviendrait ainsi une oreille attentive, il faut dire qu’il n’avait guère eu le choix. Après son monologue, le brun resta un moment sans ouvrir la parole. D’une part parce qu’il ne savait pas quoi dire et de l’autre, son cerveau essayait d’analyser le flot d’information qu’il venait d’avoir. « Je ne peux pas te dire que je comprends ce que tu as pu vivre, loin de là même. Bien que comme toi, on pensait que j’allais suivre le même chemin que mon père… Chose que je n’ai pas fait mais tu as sans doute eu plus de cran que moi de tout quitter. » dit-il en secouant la tête. Lui était resté et finalement s’était fait prendre pour vol.
Dans le monde, il y aurait sans doute toujours des voyous. N’était-il pas l’un d’entre eux ? Sûrement qu’à l’époque, s’il y avait eu un Jules dans son lycée, nul doute qu’il se serait comporté comme ces types. Mais ce n’était pas à dire au petit blond. « La drogue ne va pas t’aider à les combattre. Des types comme ça, tu en rencontreras tous les jours. Mais il ne faut pas que tu les laisses te pourrir la vie. » Dans un sens, c’était assez ironique qu’il dise ça vu son propre parcours. « Sauf que moi ce n’est pas au Jules drogué que je veux parler mais au Jules normal. Tu peux passer au dessus de tout ça, il faut que tu leur montres que les actions n’ont pas d’emprise sur toi. Là, t’es juste entrain de les laisser gagner. Puis si jamais ils te cherchent des noises, désormais tu peux compter sur moi. » Voilà que Silas devenait un véritable saint, protecteur de gamin riche. Rien que ça, il en aurait ri. Une fois au supermarché, il acheta une simple bouteille, il n’avait pas non plus envie de se mettre la tête à l’envers en sa présence. Qui sait, de quoi il était capable une fois ivre.  
 


_________________
sans la moindre hésitation,
je mets à présent en joue
ce monde rempli de contradictions
et j'appuie de mes propres mains sur la détente.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 23/03/2018
- messages : 196
- points : 282
MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Dim 15 Avr - 11:08


Jules avait écouté Silas. Il l'avait écouté parlé et lui donner des conseils. Jules aurait voulu ces conseils quand ça s'était passé mais non, il avait préféré plonger dans la drogue. Et soudainement, Jules se retrouva admiratif de Silas. Lui qui avait peur quelques instants auparavant, il serait capable de tout aujourd'hui pour lui. Mais ça, il n'allait pas lui dire sans passer pour un fou furieux. Il se contenta de l'écouter et de l'admirer. Jules aurait aimé être comme lui, être assez fort pour se détacher de tout. Mais il n'y arrivait pas et ce ne serait pas aujourd'hui qu'il y arriverait. Silas avait choisi la bouteille et Jules paya avant de sortir et de dire:

"Merci.... merci pour tout ça... pour tout ce que tu fais pour moi... on se connait pas et j'ai l'impression de voir quelqu'un qui me comprend et qui a l'air de m'apprécier malgré tout ça.... "

Jules fixa le sol et il dit:

"Je veux arrêter la drogue mais je suis en manque... et quand je suis en manque, on me reconnaît plus... J'ai mal de partout, j'ai l'impression que tout le monde veut me voir à bout..."


Et une nouvelle fois, pris d'une soudaine impulsion, Jules se blottit dans ses bras, comme s'il se raccrochait à Silas pour ne pas tomber. Mais il était déjà tombé bien bas. Et peut-être qu'il n'arriverait pas à se relever.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- nous sommes l'équipe -
avatar

- inscrit le : 24/03/2018
- messages : 212
- points : 519
MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   Dim 15 Avr - 15:30

La caissière dut trouver ça étrange qu’ils viennent acheter juste une bouteille. Mais il se contenta de lui faire un grand sourire en la regardant avant que Jules sorte l’argent pour payer. Ce qui tombait bien vu que lui, hormis quelques pièces de monnaie, il n’avait rien sur lui. C’était un peu la ruine de son côté et il fallait absolument qu’il trouve à échappatoire à tout cela. Il détestait cette sensation de pauvreté qu’il avait. Quand il le remercia, Silas ne put s’empêcher de secouer les épaules. « T’as pas à me remercier pour ça. Je sais juste ce que ça fait de ne pas se sentir à sa place. »
L’apprécier était un grand mot, disons que pour le moment, il tolérait sa petite tête blonde. En l’écoutant parler, il se mordit la lèvre. Il avait déjà vu ça, certains types en prison étaient méconnaissables lorsqu’ils n’avaient pas leur dose quotidienne. Cela finissait la plupart du temps à bagarre générale et les gardiens intervenaient la plupart du temps, les enfermant tous dans leurs cellules respectives.
Deuxième étreinte de la journée. Un peu trop pour Silas qui restait figé, ne sachant pas quoi faire. Il toussa pour reprendre contenance et s’écartant de lui, il posa ses mains sur ses épaules afin de le regarder droit dans les yeux. « Il ne faut pas que tu craques, ne les laisses surtout pas gagner. Si c’est trop dur pour toi, je t’aiderais. On trouvera un moyen pour que tu oublies la douleur sans avoir à prendre ces machins. » Il faut croire qu’avec Jules, il devenait un vrai Saint. A croire qu’il pensait qu’en faisant une bonne action, son père lui pardonnerait le tout et veuille bien lui remettre sa carte de crédit, les yeux fermés. C’était beau de rêver. « T’es plus seul, Jules. »  


_________________
sans la moindre hésitation,
je mets à présent en joue
ce monde rempli de contradictions
et j'appuie de mes propres mains sur la détente.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: don't you worry, i'm nice. [Jules]   

Revenir en haut Aller en bas
 

don't you worry, i'm nice. [Jules]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Briket Jules Walter yo ap fè chimen.
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi
» Scott 17 mois croisé teckel/papillon (06) Nice
» Bérénice - Faris
» Voir Nice Sous la Pluie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: nice :: centre-ville. :: la rue piétonne-